• Les Gîtes de l'Abbaye

    Nichés dans le jardin et le parc de l’Abbaye Notre Dame du Vivier, La Porterie et Le bief du Vivier proposent un gîte unique dans un cadre verdoyant. Le Luxe, c’est être ici. Simplement ici.

  • Clem de Castro

    L'abbaye Notre-Dame du Vivier vous présente sa propre bière, la Clem de Castro. Elle est brassée en suivant la recette traditionnelle d'une ancienne sœur-brasseur de l'Abbaye et avec de l'eau de la source de l'abbaye

  • L'Abbaye Notre-Dame du Vivier

    A 7 kms à l’est de Namur, une vallée, une rivière, une Source et une abbaye cistercienne qui a traversé les siècles et s’est enrichie de l’histoire

Un lieu empreint d'histoire et de nature verdoyante

Une vallée, une rivière, une Source, une abbaye cistercienne…

  • L'histoire

    Lors de la première croisade (1096-1099), 139 épouses de nobles chevaliers partis pour délivrer Jérusalem, se retirèrent à Marche-les-Dames. Elles y ont probablement occupé un bâtiment de culte. Ce n’est pas le hasard qui a guidé cette marche de dames mais bien le caractère sacré de ce lieu proche du ciel.

    Plus d'info
  • Les Espaces

    La propriété de l’abbaye s’étend, de l’autre côté de la rue Notre Dame du vivier, jusqu’au barrage que les sœurs avaient construit de manière à pouvoir exploiter des moulins et ainsi battre le fer au XVIIeme siècle.

    Plus d'info
Actualités

Quoi de neuf à l'Abbaye ?

Titre de l'actualité

En savoir plus

La propriété de l’abbaye s’étend, de l’autre côté de la rue Notre Dame du vivier, jusqu’au barrage que les sœurs avaient construit de manière à pouvoir exploiter des moulins et ainsi battre le fer au XVIIeme siècle. Ce barrage consiste en une digue de terre et de pierres longue d’environ deux cents mètres.

Les eaux ainsi retenues de la rivière Gelbressée procuraient une force motrice indispensable au développement de l’abbaye et de la vallée. Le long de la digue, sont fièrement alignés de gigantesques hêtres pourpres qui semblent retenir ou fortifier la digue. Sur leurs troncs majestueux, les traces du temps laissent apparaître ici une tête d’ours et là un éléphant qui a oublié le bout de sa trompe.. L’étang a servi à alimenter, jusqu’à la fusion des communes, la station de captage d’eau qui distribuait en eau potable le village de Marche les Dames. Aujourd’hui, malheureusement, le barrage n’est plus fermé et l’étang est devenu un immense champ d’orties. La DNF a l’heureux projet de réhabiliter l’ouvrage et de recréer un magnifique plan d’eau et un sentier de promenade qui partira de l’abbaye... Osons y croire!

Arrivée
Juillet
2018
Départ
Juillet
2018
Nombre de chambre(s)
Personnes
Adultes
Enfants