Clem de Castro

La bière

Clem de Castro

Dans les archives de l’Abbaye, apparaît la trace d’une sœur « brasseur » qui avait eu l’idée de brasser une bière amère et florale, à l’image de la rudesse et de la légèreté qui règnent en ces lieux bénis. L’eau de la source qui jaillit à température et débit constants, assurera la stabilité du brassin. Il n’est pas écrit que cette bière vit le jour et il est probable que l’évêque de Namur fit interdiction aux femmes de produire un breuvage fermenté qui eût pu trop alléger leur existence.

Le nom de cette sœur brasseur n’a pu être identifié. En revanche, la Boigneuse, source vigoureuse continue à jaillir dans le parc de l’abbaye et à alimenter la vallée jusqu’au Château des Princes d’Arembert, aujourd’hui domaine militaire.

Il n’en fallait pas plus pour ancrer une bière dans l’histoire cistercienne de Marche-les-Dames.

Clémence de Castro, une figure emblématique.

Sœur rebelle et moderne, d’origine espagnole, Clémence de Castro dirigeât l’abbaye de 1602 à 1635. Elle a marqué l’histoire de la vallée. Elle y a importé les nouvelles techniques de forge à battre le fer et les moulins à eau. Elle a amené la prospérité au village qui lui rendit hommage en offrant à l’abbaye en 1620 une vasque en pierre bleue portant l’inscription « Clémence, mère et dame de ce noble couvent, a rendu nouvelle vie à ce ruisseau d’argent ». La Clem perpétuera cet hommage.

La CLEM DE CASTRO, bière d’abbaye.

Bière traditionnelle et naturelle de par ses ingrédients locaux (orge wallon bio et eau de source de l’abbaye "la Boigneuse"). Elle trouve son caractère dans les houblons utilisés (amertume, houblonnage à froid) . Cette bière a été brassée dans la plus pure tradition belge selon une recette unique reflétant la spécificité du site de l’abbaye : fraîche, puissante et féminine à la fois.

Arrivée
Juillet
2018
Départ
Juillet
2018
Nombre de chambre(s)
Personnes
Adultes
Enfants